jeudi 24 août 2017

La petite dernière

Auteur : Susie Morgenstern
Editions : Nathan (2017)
Nbre de pages : 221

RENTREE LITTERAIRE 2017


Présentation de l'éditeur :
La petite Susie grandit dans les années 50, à Newark aux États-Unis, dans une famille juive de trois enfants. De trois filles plus exactement : Sandra, Effie et elle, Susie, la " petite dernière ". Et c'est son grand drame d'être la troisième. Seules ses aînées se voient confier de véritables missions par leur mère : préparer les légumes, mettre la table... Elle, elle n'est même pas digne d'éplucher les patates, elle doit se contenter de faire ses devoirs ! Et ses sœurs prennent toute la place : Sandra est " la plus jolie ", Effie " la plus drôle ".Que lui reste-t-il de spécial ?


Mon avis :

Je ne sais pas à quoi je m'attendais en lisant ce livre mais j'avoue que je pensais vraiment avoir droit aux lamentations d'une gamine de dix ans sur sa condition de petite dernière de la famille.

Si au début du roman c'est un peu effectivement le cas, il s'avère que lorsque l'on progresse, on vit davantage ce roman comme une entrée dans une famille juive dans laquelle on n'explique comment cette enfant vit et perçoit les fêtes religieuses ou les rencontres familiales.

Il y aura bien sûr sa façon de réagir face à ses soeurs aînées et son envie de vouloir faire pareil mais, par moment, je trouvais que c'était un peu moindre que le reste.

Elle nous explique comment sont ses soeurs par rapport à elle : l'aînée (Sandra) préférant les garçons et cherchant le candidat idéal pour l'épouser, alors que la seconde (Effie) est un vrai clown. Susie, elle, adore l'école et d'une certaine manière, on sent qu'elle aimerait être un mélange des trois à la fois.

Ce sont des anecdotes qui nous sont contées mais de façon chronologiques qui se sont déroulées durant la dixième année de l'auteure.

C'est intéressant à suivre mais, allez savoir pourquoi, je m'en étais fait un autre aperçu et je n'ai pas forcément réussi à bien y entrer dedans.

Cela dit, cela reste plaisant et facile à lire avec une écriture simple et accrocheuse. Un rythme qui est bien présent et une Susie tellement sympathique que cela donne envie de rester avec elle pour savoir ce qu'il va arriver.

Entre humour, dérision et sérieux, Susie Morgenstern partage des moments de son enfance qui l'ont marquée, touchée et qu'il est plaisant de lire même si ce n'était pas forcément ce que j'attendais au départ.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire