vendredi 25 mai 2018

Mon désir le plus ardent

Auteur : Pete Fromm
Editions : Gallmeister
Nbre de pages : 283


Présentation de l'éditeur :
Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge qu’elle, encore moins avec un guide de rivière. Mais voilà Dalt, et il est parfait. À vingt ans, Maddy et Dalt s’embarquent dans une histoire d’amour qui durera toute leur vie. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, devenus tous deux guides de pêche, ils vivent leur passion à cent à l’heure et fondent leur entreprise de rafting dans l’Oregon. Mais lorsque Maddy, frappée de vertiges, apprend qu’elle est enceinte et se voit en même temps diagnostiquer une sclérose en plaques, le couple se rend compte que l’aventure ne fait que commencer. Mon désir le plus ardent est le portrait d’un couple ancré dans le temps présent qui affronte avec courage et humour les épreuves de la vie. Avec sa voix pleine d’énergie, tout à la fois drôle et romantique, Pete Fromm nous offre une histoire d’amour inoubliable.


Mon avis :

Ma découverte de Pete Fromm s'est avérée excellente et j'ai passé un très beau moment de lecture aux côtés des personnages.

Ce roman est écrit avec beaucoup de pudeur et de délicatesse.

Je pensais suivre Maddy sur seulement quelques années, compte tenu de sa maladie, mais au final on va vire aux côtés de ce couple durant 40 ans.

Quarante ans où on va apprendre réellement ce qu'est la sclérose en plaques et comment les malades vivent au quotidien. On va voir ce couple s'aimer, se battre, fonder une famille malgré les doutes et les angoisses et se déchirer également.

Certains passages sont poignants mais l'histoire n'est pas larmoyante comme je le redoutais.

L'auteur a su magnifiquement mettre en scène un couple attachant qui fait face à l'adversité avec une maîtrise parfaite de la situation, même si on sent les non-dits entre eux, les émotions cachées pour ne pas sombrer.

Il n'y a aucun pathos alors que la thématique s'y prêtait.

L'auteur a fait de cette histoire une ode à l'amour et au combat contre la maladie avec un style épuré et des personnages soudés que je n'oublierai pas.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire