samedi 11 mai 2019

La bête de l'Aven

Auteur : François Lange
Editions : Palémon (Février 2019)
Nbre de pages : 200


Présentation de l'éditeur :

Été 1858, plusieurs jeunes filles sont retrouvées égorgées dans la campagne du Pays d’Aven. Qui peut semer ainsi la mort sur son passage ? Une bête ? Un fou sanguinaire ?

L’inspecteur François Le Roy, bien qu’affecté à la police municipale de Quimper, se voit chargé de l’affaire alors qu’il venait de se lancer sur la piste d’une bande d’anciens forçats décidés à attaquer le fourgon postal transportant l’or destiné aux banques de l’Ouest. Fañch, comme tous l’appellent, va donc rejoindre Pont-Aven pour y mener une double enquête, assisté pour l’occasion de son ami, le lieutenant de gendarmerie Corentin Kerloc’h.

S’engage dès lors une course contre la montre à la poursuite de malfrats retors et dénués de tout scrupule tandis qu’il lui faut, au plus vite, démasquer celui dont les agissements monstrueux réveillent la terreur atavique de ces paysans bretons face à l’irrationnel...


Mon avis :

Et voici ma 2ème découverte de cet éditeur que j'ai lu rapidement et ça fait du bien !

Ici, point de thriller trash ou gore. François Lange nous propose un policier historique qui m'a fait me rappeler ces livres que je lisais étant ado : des personnages sympathiques, une enquête simple sur fond d'Histoire locale et de légende.

Le combo fonctionne à la perfection et change des ouvrages plus agressifs que l'on nous propose aujourd'hui.

J'ai fait la connaissance de l'inspecteur François Le Roy aussi obstiné qu'instinctif que j'ai beaucoup apprécié.

Ici, ce ne sera pas l'enquête en elle-même qui m'aura conquise mais plutôt l'ambiance générale et l'histoire locale. J'ai adoré suivre François dans les petites ruelles, et "écouté" certains termes bretons mais également le mythe de cette bête qui tue les jeunes filles.

J'ai été envoyée au XIXème siècle grâce à la magie de l'écriture de l'auteur et cela m'a fait énormément de bien.

Le roman est court; les deux enquêtes sont vite résolues mais peu importe car l'ensemble offre une lecture idéale pour se détendre tout en découvrant une région que je ne connais pas.

A chaque lecture de cet éditeur, je ressors comblée et apaisée d'avoir eu mon comptant. J'ai hâte de poursuivre ma découverte avec les romans qui sont encore dans ma Pile à Lire.

Quant aux lecteurs qui aiment encore aujourd'hui les romans policiers à l'ancienne, ce titre est fait pour vous, sans conteste possible.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire