mercredi 5 juin 2019

Les parfums d'Iris

Auteure : Florence Roche
Editions : Presses de la Cité (Octobre 2018)
Collection : Terres de France
Nbre de pages : 320


Présentation de l'éditeur :

Iris a – presque – suivi à la lettre les ultimes recommandations de son père, Hippolyte : " Si je meurs, pars de cette ville. Pars très loin, et n'approche jamais la famille Dorian. " Peu après la visite de la richissime Marie-Claire Dorian avec laquelle il s'est violemment disputé, le paisible apothicaire et parfumeur est retrouvé assassiné. Dans une valise que le défunt avait cachée à son intention, Iris trouve de faux papiers, et des cahiers avec des formules de parfum. Sous une nouvelle identité, la jeune femme quitte le petit port breton pour Aix-en-Provence, où elle s'inscrit dans une célèbre école de parfumerie. Ses premières créations, inspirées des formules d'un carnet d'Hippolyte, remportent un vif succès. Son père avait un talent de génie... Mais Iris n'a jamais vraiment rien su de lui, de sa famille, Hippolyte ayant tiré un trait sur son passé. Lors de son apprentissage, elle rencontre Armand, issu de la prestigieuse lignée de parfumeurs Dorian. Son charme, sa prestance opèrent sur elle immédiatement. Elle accepte bientôt de travailler dans les laboratoires de la firme à Grasse. Mais elle ne peut révéler ses véritables motivations : son amour pour Armand, sa volonté de connaître la famille d'Hippolyte. Et celle de retrouver son assassin.


Mon avis :

Avec la période estivale qui débute, je me suis dit que lire les romans de la collection Terres de France, vous permettrait de choisir des romans faciles et agréables pour cette saison.

Avec le roman de Florence Roche, nous allons être aux côtés d'Iris, jeune femme de 20 ans, qui va étudier l'art des fragrances pour devenir une parfumeuse au talent indéniable. C'est suite à la mort de son père Hippolyte et à ses secrets qu'il ne lui a pas révélés, qu'Iris va prendre sa vie en main. Entre sa formation de parfumeuse et son enquête sur le passé de son père, Iris va nous embarquer dans une intrigue intéressante et prenante.

Même si j'ai trouvé une partie de l'histoire un peu rapide et facile et une fin du même accabit, j'ai adoré les passages à Aix-en-Provence où Iris apprend à créer les parfums. Il y a également les moments où elle se battait contre la concurrence qui sont très intéressants à suivre. On sent que la jeune femme est une battante qui ne laissera rien passer et qui ira au bout de ses convictions.

Alors même que je pensais être davantage émue sur le passé d'Hippolyte et de son histoire familiale qui est loin d'être simple quand on la connaît (mais que l'on présage trop vite), c'est en fait la vie d'Iris, dans le présent, qui m'a accrochée.

Avec l'histoire d'Hippolyte, j'ai trouvé que c'était du déjà vu, déjà lu et j'ai été déçue. L'ensemble est géré avec trop de légèreté pour apporter vraiment le côté tragique qui vous prend aux tripes. Je ne dis pas que ce qu'ont vécu Hippolyte et Iris n'est pas poignant mais la façon dont cela a été raconté ne m'a pas émue. On reste trop en surface et cela n'a pas su me convaincre de l'horreur vécue par les uns et les autres. Même les dialogues pour justifier les faits ne m'ont pas amener à y voir l'horreur que cela aurait dû apporter.

Si vous vous décidez à le lire, je vous le conseille surtout pour le côté parfumé que vous trouverez avec Iris dans son laboratoire de création qui donne bien envie de partir à Grasse pour participer à un atelier de création de parfum !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire