dimanche 5 novembre 2017

La fille qui avait bu la lune

Auteur : Kelly Barnhill
Editions : Anne Carrière (octobre 2017)
Nbre de pages : 361


Présentation de l'éditeur :
Chaque année, les habitants du Protectorat abandonnent un bébé en sacrifice à la redoutée sorcière des bois. Ils espèrent ainsi détourner sa colère de leur ville prospère. Chaque année, Xan, la sorcière des bois, se voit contrainte de sauver un bébé que les fous du Protectorat abandonnent sans qu'elle ait jamais compris pourquoi. Elle s'emploie à faire adopter ces enfants par des familles accueillantes dans les royaumes voisins. Mais cette année, le bébé en question est différent des autres : la petite a un lien étrange avec la lune et un potentiel magique sans précédent. Contre son gré, Xan se voit obligée de la ramener chez elle et de persuader ses amis réticents d'élever cette enfant pas comme les autres. Ils la baptiseront Luna et ne tarderont pas à en devenir gâteux. Xan a trouvé comment contenir la magie qui grandit à l'intérieur de la petite, mais bientôt approche son treizième anniversaire, et ses pouvoirs vont se révéler...


Mon avis :

Que cette lecture a été belle à découvrir et enchanteresse dans son ensemble. Déjà, je peux vous conseiller de vous y jeter dessus. Et voici pourquoi.

Déjà, l'écriture est une poésie à elle seule. L'auteur a su me faire retrouver mon âme d'enfant avec une narration tellement fluide et magique que j'étais véritablement enchantée par son récit. Et lorsque je parle d'être "enchantée" ce n'est pas seulement d'être ravie de le lire mais vraiment être prise dans une sorte de magie que je n'aurais pas cru au départ.

Ensuite, j'ai fait la connaissance des personnages auxquels je me suis beaucoup attachée et notamment Xan, la bienveillante sorcière qui va tout faire pour trouver des familles aux enfants abandonnés, à Luna qu'elle va recueillir et garder mais également Glerk, le monstre du marais, ainsi que Fyrian, un dragon enormus qui a du mal à grandir... A eux s'ajouteront bien sûr les habitants du Protectorat avec notamment Gherland le Grand Ancien, qui est à la tête du Protectorat et qui est l'initiateur du sacrifice annuel, Antain, son neveu, qui devrait prendre sa relève...Et puis, il y a cette femme à qui on enlève son enfant... Et puis tant d'autres que je vous laisserai le soin de découvrir.

Le livre va être organisé en deux parties bien distinctes : celle d'abord où Xan récupère le bébé et où on va la voir grandir, mais surtout la raison de son enchantement et de ce potentiel magique qu'elle va avoir avec la lune.

On va alors suivre Xan dans sa façon d'élever ce bébé et de la garder cacher pour que cette magie ne se voit pas aux yeux des différents habitants. 

Et puis, il y a la seconde moitié où Luna atteint ses 13 ans et où sa magie se révèle à elle...

Il va y avoir tout un puzzle qui va se mettre en place après que chaque pièce ait été dévoilée au lecteur, petit à petit, durant la première moitié du roman.

Et c'est juste un récit magnifique que nous offre Kelly Barnhill qui nous plonge dans un univers fascinant et accrocheur.

J'avoue quand même qu'un petit passage vers le milieu va sembler un peu long avant que l'action se remette vraiment en place mais ce roman n'est pas non plus un roman qui bouge beaucoup.

Bien sûr qu'il va y avoir des moments où Xan, Glerk, Luna, Fyrian et d'autres auront des missions à accomplir par rapport à la compréhension de ces sacrifices annuels mais à d'autres le récit est plus calme et pourtant il se passe tellement de choses... magiques.

Et c'est exactement ça qui rend la lecture addictive même pour les adultes et les Editions Anne Carrière ont vraiment trouvé là une pépite qui vaut le détour et qui fera un excellent cadeau pour Noël à venir, par exemple.

En bref, La fille qui avait bu la lune a été une magnifique découverte que je ne regrette pas d'avoir faite. Ce serait vraiment dommage pour vous de passer à côté.

4 commentaires:

  1. J'aime beaucoup l'idée de départ et je risque de me laisser tenter. J'hésite aussi à l'offrir pour Noël. Tu le conseillerais à partir de quel âge? Et je suppose plutôt pour une fille ou unisexe?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'âge, je dirais à partir de 12-13 ans à peu près. L'histoire n'est pas compliquée et si l'enfant a un bon niveau en compréhension il devrait se régaler. Après, c'est vrai que Luna est une fille mais son histoire aurait pu arriver aussi à un garçon. Sur plus de la moitié du livre, Luna est un bébé ou une petite fille. On suit davantage Xan avec les soucis que l'éducation de cette enfant lui apporte, sans compter les problèmes au sein du Protectorat par rapport au sacrifice annuel et quantité d'autres choses à découvrir ;) En tout cas, si tu te laisses tenter, n'hésite pas à venir me dire ton avis dessus :-)

      Supprimer